Des écoliers à la découverte de la réserve

Des écoliers à la découverte de la réserve

 

Les enfants à la découverte de "La cigogne, ce grand échassier" © V. Sury
Les cigognes ont joué le jeu et se sont laissé longuement observer © V. Sury

Afin d’enrichir les actions d’éducation à l’environnement sur son territoire, le Parc Naturel Régional du Marais poitevin a lancé un appel à projet destiné aux écoles primaires. L’école de Triaize ayant répondu à cet appel pour sa classe de CM1-CM2, l’illustratrice Fleur Labeur et Katia, l’animatrice de la réserve naturelle, ont alors proposé des séances de découverte permettant une approche multi-sensorielle.


Pour resituer la réserve naturelle dans son contexte, un travail en classe a tout d’abord permis aux élèves de découvrir les différentes facettes du marais. Ensuite, grâce à plusieurs animations thématiques en pleine nature comme  « La vie d’une réserve naturelle au fil des saisons », « Anatidés et limicoles à l’encre de chine » ou encore « La cigogne, ce grand échassier », les enfants ont pu faire connaissance avec certains des oiseaux les plus emblématiques de la réserve.

Puis, les  jeunes écoliers ont pu profiter de la journée de baguage des cigogneaux organisée chaque année par l’équipe de la réserve. Ils ont en effet pu assister en témoin privilégié au baguage du poussin de la plateforme de la ferme de Dixmerie, située à quelques minutes de leur salle de classe. Grâce à la compétence et au sens pédagogique du bagueur,  ils ont pu comprendre tout l’intérêt que constitue le baguage pour une meilleure compréhension du cycle de vie des oiseaux.

Et enfin, comme les oiseaux ne sont pas les seuls habitants de la réserve naturelle,  une partie du monde méconnu et fascinant des insectes leur a été dévoilé. La découverte des collections du Muséum d’Histoire Naturelle de La Rochelle leur a, en premier lieu, donné l’occasion de s’émerveiller devant des espèces venant du monde entier. Puis, la construction et l’installation dans leur village de gîtes à abeilles solitaires ou à perce-oreilles leur a permis de réaliser une action de protection concrète et locale de cette petite faune.

Soucieux d’intégrer une notion de déplacements doux pour ces animations, toutes les balades de découverte de la réserve et de ses environs ont été réalisées en vélos.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Praesent venenatis, commodo vulputate, luctus consequat.